CNE, CPE, CDI, CDD késako ???

février 28, 2006 at 4:05 1 commentaire

Suite à ma note, un peu vindicative sur le CPE, je voulais sur ce blog vous donner des outils de comparaison sur ce qui semble être, de mon humble avis, un mensonge social. Ces points d’éclaircissements clairs et concis proviennent du site d’Emilie Petit.

Si le CNE présente quelques avantages non contestable, le CPE quand à lui précarise toute une tranche de la population, sans vraiment améliorer les problèmes que rencontrent déjà les jeunes….

J’aimerais connaitre votre avis sur ce point. Qu’en pensez vous?

Le CDI :

  • Tout public
  • Rupture de contrat à tout moment suivant les règles de licenciement
  • Préavis : de 1 à 2 mois selon l’ancienneté
  • Indemnité compensatrice de congés payés et indemnité légale de licenciement (au moins 1/10e du salaire mensuel de référence par année de présence, doublée en cas de motif économique, et sauf convention collective plusaventageuse).

Le CDD :

  • Public concerné : tous, mais le recours au CDD, renouvelable une fois, est théoriquement réservé à des cas précis (emplois saisonniers, remplacement temporaire d’un salarié, accroissement ponctuel de l’activité, etc…). En principe sa durée, renouvellement inclus, ne peut dépasser 18 mois. Lorsqu’un CDD prend fin, il n’est pas possible d’avoir recours sur le même poste à un nouveau CDD avant l’expiration d’un délais de carence égal au tiers de la durée du contrat précédent.
  • Rupture anticipée de contrat sur justification de l’employeur
  • Garantie : indemnités de congés payés et de fin de contrat

CPE : Contrat première embauche

  • Moins de 26 ans, entreprise de plus de 20 salariés
  • Rupture de contrat sans justification pendant 2 ans (période d’essai)
  • Garantie : préavis de 2 semaines pour un contrat de moins de 6 mois et de 1 mois pour les contrat plus longs, et indemnité
  • Formation : le droit individuel à la formation (DIF) s’ouvre dès la fin du premier mois, au lieu d’un an pour les autres contrats.

CNE : Contrat Nouvelle Embauche

  • Réservé aux entreprises privées de moins de 20 salariés (hors emplois saisonniers)
  • Motifs de rupture : mêmes conditions que pour le CPE
  • Garanties : préavis et indemnités identiques aux CPE
  • Formation : droits identiques à ceux des CDD mais l’accès au Droit Individuel à la formation est limité à la 1ère année.

Entry filed under: Un zeste de vos neurones ..... Tags: .

Concours de Doudous (suite) Vive le Web

Un commentaire Add your own

  • 1. Daniel  |  mars 2, 2006 à 8:23

    Il me semble qu’un interet non négligeable du CPE est d’ouvrir le droit a des facilitées pour acheter un logement

    De plus le CPE est partiellement exonéré de charges pour l’employeur ce qui est drolement interessant quand on a plus de 20 salariés (donc incitatif a parier sur un jeune)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Catégories

Articles les plus consultés


%d blogueurs aiment cette page :