Tate Tracks

septembre 12, 2006 at 9:13 5 commentaires

Tate_modern_1  Coup de buzz dans la ruche des musées londoniens. C’est ici le Tate Modern, l’un des plus célèbres musées d’Art moderne dans le monde, qui crée l’évènement en associant musiciens et plasticiens autour d’une opération de buzz innovante.

Ainsi, le musée anglais a invité 8 musiciens réputés à venir s’inspirer d’une de leurs oeuvres pour composer un morceau. Chaque mois ce titre exclusif sera disponible uniquement via un casque placé près de l’oeuvre en question. Cette compositon sera ensuite consultable en ligne sur une page dédiée. La Tate se reserve donc deux mois de parfaite exclusivité, de quoi faire venir en masse les fans et/ou adeptes d’une démarche artistique complète et décalée.

Torso_in_metal D’ailleurs, cette opération est d’autant plus attirante qu’elle commence avec The Rock Drill, un titre des Chemical Brothers sur une sculpture de Jacob Epstein, Torso in Metal from ’The Rock Drill, de laquelle ils déclarent avoir voulu capturer l’impression de force profonde…..

Pour les fans ne pouvant pas se déplacer sur Londres en ce moment, faites comme moi, rongez vous les ongles jusqu’au 1et octobre, date à laquelle le titre sera disponible ici.

Entry filed under: Un soupçon de Culture confiture, Une pincée de Buzzzz. Tags: .

Y’a pas d’âge pour jouer aux gommettes… Finetune : créer, écouter, partager

5 commentaires Add your own

  • 1. marouschka  |  septembre 12, 2006 à 4:34

    Eh mais c’est très sympa cette idée de mélanger différents arts ; s’inspirer du visuel pour produire une composition musicale valorisant l’oeuvre initiale ! J’adhère ! Par contre dommage que ce soit sur l’art contemporain, là j’adhère pas du tout :)! Et puis j’imagine aussi les différentes impressions que peut ressentir l’artiste de l’oeuvre initiale, suivant que la musique lui plaît ou non… J’imagine sa tête… ca aussi, c’est de l’art visuel contemporain éphémère, il faudrait prendre une photo à l’écoute du titre ! :)))

    Finalement cette idée est très inspirée des écrivains qui sont inspirés (désolé redite!) par les musiques qu’ils écoutent pendant l’écriture de leur ouvrage.

    Merci pour cette note Julie !

  • 2. Pascal  |  septembre 12, 2006 à 7:29

    C’est exactement ce qu’il manque à certaines oeuvres d’art, c’est à dire de la musique fait pour et inversement, un idée et un concept de l’art et de la musique plus qu’interessant !

  • 3. mahy  |  septembre 13, 2006 à 11:05

    au contraire, « cette oeuvre=cette musique », moi je trouve ça un peu réducteur, non…?

    Voir une oeuvre d’art émouvante, ça déclenche chez le spectateur « sa propre musique », selon son humeur… L’association ne risque-t-elle pas de supprimer la diversité des sensations face à l’art?

    En même temps, j’ai qu’à pas mettre le casque:)!

  • 4. *Julie*  |  septembre 14, 2006 à 6:40

    Marouschka :: oui, effectivement, cette démarche montre à quel point tous les arts sont liés, les uns s’inspirant des autres. Par contre, là je ne suis pas d’accord avec toi c’est concernant l’art comptemporain. Tout d’abord, les artistes dont les oeuvres ont été « empruntées » à cette occasion sont morts (il me semble)… sinon, il aurait été effectivement intéressant d’étendre le concept à la récupération artistique de leur ressenti !!! good idea
    De plus, pour une « première », je pense que l’exercice était moins risqué. Toucher à une oeuvre de plusieurs centaines d’années aurait été s’exposer aux ures des conservateurs et passionnés d’histoire de l’art en bousculant sans doute l’interprétation traditionnelle de l’oeuvre. Mais espérons de toute façon que cette initiative permettra de bousculer cette vision de l’art.

    Pascal :: tout à fait d’accord. Après, je ne dirais pas que cela « manque » à certaines oeuvres, mais simplement qu’elles se complètent.

    Mahy :: je pense que c’est comme la problématique des bouquins/adaptation cinématographique. L’art éveille en chacun une interprétation et un imaginaire particulier. Après, ce n’est pas réducteur si on conçoit ces deux oeuvres comme indépendantes l’une de l’autre. Tu peux écouter chez toi cette musique sans penser à la sculpture et inversement. Mais ensemble, elles forment une démarche artistique toute autre.

  • 5. yoyostereo™  |  septembre 20, 2006 à 5:21

    ça a l’air interessant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Catégories

Articles les plus consultés


%d blogueurs aiment cette page :